Pâques, c’est le grand retour de la chasse à l’œuf. Une vieille coutume catholique associe en effet la Résurrection du Christ fêtée à Pâques à une averse de confiseries. En effet Pâques met un terme à quarante jours de pénitence et la fête est tellement intense qu’elle dure huit jours complets ! C’est l’octave de Pâques. 

Une tradition raconte que les cloches, au retour de Rome, sèment à la volée des alléluïas et des œufs en chocolat. Certains en remplissent leurs poches et les jettent par surprise à la sortie de l’église tandis que les cloches carillonnent. Les enfants, surpris, croient voir tomber des bonbons du ciel ! D’autres cachent les oeufs dans la maison ou dans le jardin au petit matin du dimanche de Pâques avant le réveil de la maisonnée. De retour de la messe, on prend des paniers et on part à la cueillette au cacao… Ça marche encore très bien le lundi de Pâques et les jours suivants avec la bande élargie du quartier, des amis ou des voisins dans un square ou au bureau.
Moi, je prévois de déposer en cachette des petits œufs sur les claviers de mes collègues avec un petit mot personnalisé…et vous ?
Bonne chasse aux idées originales pour inventer des chasses à l’œuf mémorables et pleines de sens ! Et bonne nouvelle ! La boutique fraternelle, experte en solidarité, est partenaire de vos chasses à l'oeuf solidaires avec ses produits forts en chocolat et en générosité...car Pâques c'est du chocolat mais pas que...